Accueil > Actualités > Plaidoyer du Collectif auprès du Gouvernement Valls

Plaidoyer du Collectif auprès du Gouvernement Valls

jeudi 10 juillet 2014

Suite à la sortie du "Plan d’action national contre la traite des êtres humains 2014-2016" le 14 mai dernier, le Collectif "Ensemble contre la traite des êtres humains", réseau de 23 associations coordonné par Geneviève Colas pour le Secours Catholique, rencontre, mardi 24 juin 2014 à 9h30 , Mme Hélène Cazaux-Charles, Conseillère pour la Justice du Premier ministre M. Manuel Valls.

Mercredi 5 juin 2014, les associations du Collectif avaient rencontré M. Romain Guerry, conseiller en charge de la santé, du sport, du handicap et de la lutte contre les inégalités au cabinet de M. Hamon, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, ainsi que Mme Aida Kergroach, du Bureau de M. Guerry.

Le Collectif avait notamment insisté sur :

  • La nécessité d’élaborer des outils et de créer des formations à l’usage des professionnels de l’Éducation nationale aux fins d’une meilleure identification des victimes de traite.
  • La nécessité d’une sensibilisation des mineurs par l’Education nationale, en lien avec les associations, et l’importance de disposer d’outils et de formation adéquates des professionnels afin qu’ils puissent sensibiliser les mineurs.
  • L’importance de l’application du droit commun en matière de scolarisation et de formation des mineurs victimes de traite.

Les associations membres du Collectif présentes à la réunion du 5 juin 2014 au ministère des Affaires sociales et de la Santé s’étaient entretenues avec Mme Mathilde Marmier, conseillère chargée de l’éthique et de la démocratie sanitaire au Cabinet de Mme Marisol Touraine, ministre des Affaires sociale et de la Santé, et avec Mme Marie-Automne Thépot, conseillère en charge de la lutte contre l’exclusion au Cabinet de Mme Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion.

Le Collectif a notamment demandé que :

  • Les victimes de traite puissent bénéficier d’un hébergement/logement adéquat.
  • Les professionnels - travailleurs sociaux - soient formés à la thématique.
  • L’accès à l’Allocation temporaire d’attente (ATA) et aux prestations relatives la santé - Couverture maladie universelle (CMU) et Aide médicale d’Etat (AME) - soit assuré.
  • Une attention particulière soit portée aux mineurs.
  • La psychologie de la victime soit prise en compte dans le parcours de réinsertion.
  • Des financements soient accordés aux associations, afin qu’elles puissent mener à bien leur mission.

Elles ont également insisté sur l’importance de la coordination entre institutions et société civile, au niveau local, régional, national et international.

Actualités

Point sur la traite des êtres humains à l’occasion de l’Examen Périodique Universel de la France

Lire plus
Tous les articles

Agenda

Mardi 12 septembre 2017 : Prochaine réunion plénière du Collectif "Ensemble contre le traite des êtres humains"

Lire plus
Tous les articles

Films

#INVISIBLES : un film pour dénoncer la traite des enfants

Lire plus
Tous les articles

Publications

Les nouveaux visages de l’esclavage

Lire plus
Tous les articles